"Quel dépaysement !" - Expression plastique en BTS 1


   Tour de Pise, Pise, Italie, 1990 © Martin Parr/Magnum Photos
"Les dispositifs marketing et commerciaux des destinations ont tué toute possibilité de l'ailleurs, toute curiosité. Pour être un touriste authentique, désormais, c'est dans le quotidien, dans la banalité du réel, qu'il faut se promener. Pour être dépaysé, il faut aller visiter la réalité, des usines, des champs, des bureaux. Le tertiaire marchand est devenu authentiquement exotique. D'une façon générale, le monde réel est plus exotique que le monde touristique définitivement balisé."

Ce mercredi-là, les étudiants de BTS 1 ont réagi à cet extrait de "Tous touristes" de Marin de Viry, un essai qui donne une vision assez cynique du tourisme de masse.
Serait-il alors possible d'envisager un tourisme du quotidien, qui nous permette de regarder ce qui nous entoure avec un regard renouvelé ? C'est la question que se sont posée les étudiants, en essayant de visiter autrement leur lycée. Pour cela, ils se sont appuyés sur un guide touristique pas comme les autres, édité par le LATOUREX, le Laboratoire du Tourisme Expérimental. En suivant les consignes loufoques données par le guide, ils ont arpenté leur environnement bien connu comme ils ne l'avaient alors jamais fait !
Une expérience inaugurale pour réfléchir à la question de la possibilité d'un tourisme du quotidien à travers le dernier projet de l'année en expression plastique.

BOUGERIE CHEVALINE
 Concept : Mettre à l'épreuve les règles sociales et les convenances en attirant l'attention sur soi de manière absurde et extravagante.
 Matériel : Un accessoire ou un costume bizarre ; par exemple, une tête de cheval.
 Méthode : Passer le costume et aller en société. Analyser les réactions des gens : viennent-ils vous parler, sont-ils amusés ou font-ils semblant de ne pas vous voir ?

EMMENER UNE LIGNE EN PROMENADE
Concept : Créer un itinéraire en écrivant ou en faisant un dessin sur une carte.
Matériel : Une carte et un crayon1. Accessoirement : un moyen de transport tel qu'une voiture ou une bicyclette.
Méthode : À l'aide d'un crayon ou d'un appareil GPS, écrire quelque chose ou faire un dessin sur une carte de façon arbitraire. Suivre l'itinéraire ainsi constitué au plus près. Toutes les fantaisies sont permises : écrire son nom, dessiner une forme simple ou quelque chose de plus complexe...
video
TOURISME AUTOMATIQUE 
Concept : Échapper aux contraintes de la raison en se déplaçant de manière automatique (c'est-à-dire sans réfléchir) et voir où notre inconscient nous mène.
Matériel : Un ça, un moi et un surmoi pour pouvoir retrouver son chemin. Une certaine faculté à atteindre un état méditatif peut aider.
Méthode : Créer un courant de conscience en suivant son inconscient, libéré de la voix de la raison. Revenir ensuite sur son trajet (Où est-on allé ? Qu'a-t-on fait ?) pour en analyser les tenants psychologiques.




Articles les plus consultés